Sciences
de la matière

Comprendre & Innover

Climat - Avancées, Communiqués de presse

Une prévision pluriannuelle de la production du phytoplancton dans le Pacifique équatorial pourrait permettre d’adapter les stratégies de pêche

Dans une publication parue le 12 août 2014 dans Proceedings of the National Academy of Sciences, des chercheurs de Météo‐France, du CEA, du CNRS et de l’Université de Versailles Saint‐Quentin‐en‐Yvelines ont pour la première fois évalué la capacité de modèles numériques à prévoir l’évolution d’un paramètre biologique à la base de la chaîne trophique marine : la production primaire du phytoplancton. Leurs résultats suggèrent que ses variations naturelles pourraient être prévues plusieurs années à l’avance dans le Pacifique équatorial. Cette hypothèse, qui doit être confirmée par des observations sur la dynamique réelle d’un phénomène El Niño/La Niña à venir, ouvre des perspectives encore inexplorées sur de possibles stratégies de pêche raisonnée à l’échelle pluriannuelle.

Lire l'article


Environnement - Communiqués de presse, Projets

Analyse de traces de plutonium dans les rivières côtières de la région de Fukushima

Dans le cadre du programme franco-japonais TOFU [1], des équipes du LSCE (CNRS/CEA/UVSQ) [2] et du CEA, en collaboration avec une équipe japonaise de l’université de Tsukuba, viennent de publier les premières mesures précises de l’isotopie du plutonium présent dans les sédiments radioactifs charriés par les rivières côtières dans la région de Fukushima. Ces résultats sont en ligne sur le site de la revue Environmental Science & Technology.

Lire l'article


Chimie, Energie - Avancées, Communiqués de presse

Produire du méthanol à partir de CO2 en passant par l’acide formique

Des chercheurs de l’Iramis ont réussi à produire du méthanol à partir d’acide formique avec un rendement de 50%, une efficacité bien supérieure à celle atteinte jusque-là (2%). Pour obtenir un tel résultat, les chercheurs ont développé un modèle de catalyse à base de ruthénium, métal dix fois moins coûteux que l’iridium, l’élément utilisé jusqu’à présent pour la formation de méthanol.

Lire l'article


Toutes les actualités
Retour en haut