Sciences
de la matière

Comprendre & Innover

Environnement, Dépollution, Etude de polluants - Avancées - 02-07-2015

Sols contaminés de Fukushima : une revue de presse

Une équipe du LSCE signe une synthèse de plus de 120 publications scientifiques sur les transferts de contamination radioactive dans la région de Fukushima depuis l’accident du 11 mars 2011.

L’accident à la centrale de Fukushima a libéré la plus grande quantité de radionucléides dans l’atmosphère depuis l’accident de Tchernobyl, dont 20% se sont déposés sur les sols des bassins côtiers de la Préfecture de Fukushima. Parmi ces substances radioactives, le césium (134Cs et 137Cs) est la plus problématique.

Lire l'article


Astrophysique - Avancées, Communiqués de presse - 30-06-2015

Comprendre les oscillations des naines blanches magnétiques

Des chercheurs du laboratoire « Astrophysique, Instrumentation, Modélisation » Paris-Saclay (AIM – CNRS/CEA/Université Paris Diderot), de la Direction des applications militaires (DAM) du CEA, et du Laboratoire Univers et Théories (LUTH – Observatoire de Paris/CNRS/Université Paris Diderot) de l’Observatoire de Paris ont réussi à modéliser un phénomène énigmatique d’oscillations quasi-périodiques présent à la surface d’étoiles « naines blanches » fortement magnétiques appelées « polars ». Grâce à des simulations numériques, ils ont pu étudier l'importance des instabilités de plasma qui conduisent à des variations rapides de la luminosité de ces étoiles. Ces résultats vont pouvoir être confirmés grâce à l’utilisation de lasers de haute énergie qui permettront dans un avenir proche de reproduire en laboratoire des conditions physiques analogues à celles rencontrées à la surface des naines blanches.

Ces travaux font l’objet de deux publications dans la revue Astronomy & Astrophysics du 22 juin 2015.

Lire l'article


Energie - Livres - 29-06-2015

Lumière 2015 le fleepbook est en ligne

Une parution de la Direction des sciences de la matière du CEA dans le cadre de l'année de la lumière 2015

Alhazen réfléchit à la lumière de sa lampe à huile. Il écrit son traité d’optique. Chaque mouvement de son bras fait danser les ombres et les reflets. Il est sûr maintenant que ce n’est pas l’oeil qui émet de la lumière et permet de voir les objets mais bien la lumière qui, réfléchie par eux, permet à l’oeil de les voir. Le savant perse inventera la chambre noire et expliquera le pouvoir grossissant des lentilles. Il apparaît comme le premier véritable scientifique s’appuyant sur l’expérience et les mathématiques

Lire l'article


Toutes les actualités
Retour en haut